Allergies respiratoires saisonnières : quelles solutions naturelles pour les traiter ?

La rhinite saisonnière fait des ravages chaque année auprès de nombreuses personnes : nez qui coule, oreilles et gorge qui grattent, yeux qui piquent, etc. Pour faire face aux pollens qui volent, nous vous proposons des remèdes naturelles et faits maison pour soigner le rhume des foins.

Comment soigner naturellement la rhinite allergique ?

Plutôt que de prendre des médicaments anti-histaminiques, certains remèdes naturels peuvent être d’un grand recours lorsqu’on souffre du rhume des foins.

L’épice curcuma par exemple, ne sert pas uniquement à donner de la saveur à nos plats. La curcumine qui le compose est utilisée en médecine ayurvédique depuis des millénaires pour ses nombreuses vertus sur la santé. Les bienfaits de la curcumine permettent notamment de soulager les personnes allergiques de façon naturelle. La curcumine  a une incidence sur l’immunoglobuline E qu’elle bloque. L’immunoglobuline E est notamment à l’origine des symptômes allergiques. Pour un traitement encore plus efficace, nous vous conseillons de combiner la curcumine avec le gingembre.

La propolis est également recommandée pour prévenir et soigner les pathologies allergiques. Cette résine naturelle récupérée par les abeilles dans leurs ruches afin de colmater les brèches et aseptiser leur lieu de vie, est aussi un remède naturel contre les allergies respiratoires. Les flavonoïdes présent dans la propolis bio des abeilles, bloque la production d’histamine. L’histamine est une enzyme présente naturellement dans notre corps et que l’on retrouve dans certains aliments que nous consommons. Elle est à l’origine chez les personnes allergiques et asthmatiques de nombreux symptômes gênants.

A boire deux fois par jour, les tisanes à base d’ortie et de menthe poivrée peuvent également participer à bloquer la sécrétion de cette enzyme.

Contre les toux chroniques, les troubles respiratoires et l’asthme, les baies de schizandra sont également utilisées en pharmacopée chinoise et japonaise.

Autre anti-histaminique naturel, les jus d’agrumes qui apportent toute la vitamine C nécessaire à votre corps pour l’aider à combattre en période allergique. De plus la vitamine C a elle aussi une action anti-histaminique en bloquant la sécrétion de la fameuse histamine.

Que faire en cas de crise allergique ?

En période de rhume des foins, nettoyez votre nez et vos yeux matin et soir au minimum avec une solution nasale saline et avec de l’hydrolat de bleuet pour vos yeux, un anti-inflammatoire naturel.

N’oubliez pas de vous laver les cheveux tous les jours en rentrant chez vous, afin d’enlever les résidus de pollens dans vos cheveux.

Evitez également de faire sécher votre linge en extérieur lors de ces périodes délicates, afin d’éviter que des allergènes ne se déposent dessus.

En cas de troubles persistants, prenez conseils auprès d’un médecin.

Enregistrer

Auteur : Barbara

Articles recommandés

Leave a Comment