Notre dossier sur les allergies aux fleurs

allergie pollen

Le printemps, c’est cette belle saison où l’on redécouvre la nature après plusieurs mois d’hiver mais c’est aussi pour de nombreux français la saison des allergies !

On se retrouve désormais avec un nez qui coule, des yeux qui pleurent et la gorge qui gratte.  Les fleurs et plus précisément les pollens sont les premières causes des allergies respiratoires. Il faut surtout se méfier des pollens légers qui sont portés plus facilement par le vent.

De nombreuses personnes souffrent chaque année d’allergies aux pollens : nous serions en effet 25% à en subir les méfaits ! Le système respiratoire peut être facilement altéré dès le contact avec les pollens des fleurs. Le vent sec peut transporter ces particules sur plusieurs kilomètres pour atteindre les voies respiratoires de l’être humain, quand il fait humide le risque est réduit. Cependant, la livraison de fleurs et les fleurs coupées peuvent aussi provoquer des allergies au contact direct avec le pollen : avant d’envoyer un bouquet à vos proches et pour éviter de mauvaises surprises, renseignez-vous sur leur état de santé et composez un bouquet en conséquence !

ZOOM SUR : la toxicité du muguet

A noter, même s’il ne s’agit pas à proprement parler d’un risque d’allergie, le bouquet de muguet, LA fleur reine du printemps, est particulièrement toxique si elle est ingérée : 71% des intoxications au muguet touchent des enfants de moins de 4 ans qui auraient ingéré des fleurs, alors soyez vigilant si une grande quantité est ingérée.

Si vous avez un jardin chez vous le risque d’attraper des allergies accroît surtout si vous prenez soin vous-même de vos plantations. Les fleurs des arbres sont des sources d’allergies très fortes puisqu’elles contiennent des pollens qui seront en contact direct avec vos voies respiratoires: chêne, cyprès, aulne et peuplier sont particulièrement néfastes. Le port d’un masque peut alors vite s’avérer indispensable.

Plusieurs plantations sont source d’allergie par exemple :

  • Les bétulacées : l’aulne, le bouleau, le noisetier…
  • Les Fagacées : le hêtre, le chêne….
  • Les oléacées: le frêne…
  • Les graminées : les céréales, le dactyle, la fléole des près…
  • Les herbacés : l’armoise, l’ambroisie, les mauvaises herbes…

Quelques conseils pour mieux vivre son allergie

Pêle-mêle : aérer la chambre et l’espace de travail, ne pas sécher le linge à l’extérieur, bien brosser voire rincer ses cheveux pour éviter de déposer des pollens sur l’oreiller, éviter de tondre la pelouse ou porter un masque; surveiller les bulletins des pollens de votre ville ou de votre département, porter des lunettes de soleil.

Enregistrer

Auteur : Barbara

Articles recommandés