Déco : pourquoi choisir la peinture écologique ?

choisir-peinture-ecologique-pourquoi-ecolabel-decoration

Peu à peu, la peinture écologique prend le pas sur la peinture classique chez les personnes allergiques mais aussi, aujourd’hui, les bricoleurs éco-conscients. Et pour vous éviter de vous mélanger les pinceaux, on a décidé de tout vous dire sur ce nouveau best-seller des rayons déco. C’est parti !

Qu’est-ce qu’une peinture naturelle ?

Une peinture saine et naturelle est soumise à des contrôles précis de son impact sur l’environnement. La peinture naturelle ne contient pas d’hydrocarbures, d’éthers de glycol, de cadmium, de chrome, COV ou de composés organiques volatils.

Ces substances sont utilisées comme liants qui s’évaporent lorsque la peinture sèche. La pollution intérieure peut en pâtir. Avec une peinture naturelle, les seuils d’exposition de l’air et des personnes sont contrôlés.

Dans la peinture naturelle, les liants sont fabriqués à partir de diverses substances naturelles :

  • Huiles végétales
  • Cire d’abeille
  • Résines naturelles
  • Caséine
  • Craie

Côté solvants, on trouve notamment des huiles essentielles tandis que les pigments sont de nature végétale ou minérale. Ainsi, une peinture pour vos meubles de cuisine ou les murs de votre salon, d’autant plus si vous êtes allergique, permet de réduire drastiquement la pollution intérieure et l’exposition à des substances nocives sur le long terme.

 Comment la reconnaître ?

Pour reconnaître une peinture naturelle, sachez que certains labels existent et sont affichés sur les produits. Notamment, les labels NF environnement ou Ecolabel européen garantissent l’absence de substances nocives comme le plomb, l’arsenic et les éthers de glycol. Egalement, ces labels permettent d’encadrer le taux de COV.

Gare aux idées reçues

Que vous optez pour une peinture d’intérieur classique, une peinture pour pièces humides ou une peinture pour bois en extérieur, sachez qu’une peinture naturelle n’est pas plus difficile à appliquer. Tout dépendra surtout de la couche déjà en place : elle doit être poncée, recouverte d’une sous-couche universelle naturelle notamment.

Les peintures naturelles, côté odeur, fleurent on les essences d’agrumes et de plantes. Surtout, vous savez ce que la peinture contient car côté peintures classiques, l’absence d’odeur avec la mention « sans odeur » ne garantit pas du tout l’absence d’émanation de composés irritants.

Nombreux sont ceux qui doute du rendu, de l’entretien et de la durabilité de la peinture naturelle. Pourtant, les idées reçues sont aussi nombreuses sur ces points :

  • La peinture naturelle prête à l’emploi existe en mat, satiné, brillant. Vous pouvez même enrichir le choix de couleurs avec des pigments ;
  • La peinture naturelle n’est pas lavable mais, de par sa nature microporeuse, elle laisse passer l’humidité sans la retenir. Ainsi, la peinture naturelle ne subit pas autant les méfaits de l’humidité qu’une peinture classique. Que ce soit dans la cuisine ou la salle de bain, vous pouvez en faire usage les yeux fermés.
  • La peinture naturelle vieillit bien. Il faut savoir que les fresques et tableaux des siècles antérieurs ont tous été réalisés à partir de peintures naturelles. Elles imprègnent le support en profondeur, ce qui fait qu’elles ne s’écaillent pas.

Auteur : Barbara

Articles recommandés

Leave a Comment