Comment bien combattre les allergies à l’intérieur de la maison

Sans tomber dans la paranoïa ultime, il faut se méfier de l’air à l’intérieur de son logement. En effet, si l’on passe beaucoup de temps en intérieur, l’air y est malheureusement vicié, souvent par des particules fines toxiques pouvant, à terme, déclencher des allergies. Sans oublier le pollen, présent dans l’air extérieur, qui s’infiltre à l’intérieur pour le plus grand bonheur des allergiques… Mais alors, comment faire pour combattre les allergies à l’intérieur de la maison ? Réponses.

La solution idéale : la purification d’air

Un système de purification de l’air est idéal pour lutter efficacement et sur le long-terme contre les allergisants à l’intérieur d’un logement. Un tel système a pour but de libérer l’air entrant des impuretés et ainsi à renouveler l’air intérieur afin que chacun puisse bénéficier d’un air sain.

Un purificateur d’air participe pleinement à l’amélioration de la qualité de l’air dans un logement. Les impuretés ciblées et éliminées sont principalement les polluants, les particules fines, mais aussi les acariens et les pollens, responsables de nombreuses allergies. Les solutions de purification d’air d’aujourd’hui permettent en plus de renouveler l’air de façon complètement autonome.

Au-delà de la purification de l’air, ces systèmes permettent aussi de moduler la température au sein des différentes pièces de la maison. En effet, une solution de purification d’air peut être couplée à une vmc double flux, permettant ainsi de chauffer l’air en hiver et de le refroidir en été. Un système de purification d’air complet est donc une solution idéale pour améliorer le confort et l’hygiène au sein d’un logement.

A noter, il faut distinguer deux types de solutions, selon vos besoins et la configuration de votre habitation. En effet, un système de purification de l’air peut être centralisé ou décentralisé.

Autres astuces pour un air plus sain à l’intérieur

Outre les solutions de purification de l’air, il existe d’autres astuces à connaître pour éviter les allergies et respirer un air plus sain à l’intérieur de son logement. L’aération est ainsi un indispensable, sauf en cas bien sûr d’allergie au pollen, venant de l’extérieur.

De plus, il est important de bien dépoussiérer votre intérieur pour éviter la prolifération de bactéries allergisantes et la multiplication des acariens. Pour cela, penser à laver votre ligne de lit régulièrement, passez un chiffon humide sur vos meubles et utilisez un filtre HEPA avec votre aspirateur. Ces filtres sont en effet spécialement conçus pour filtrer les COVs de l’air aspiré, hautement allergisants, avant de le rejeté dans la pièce.

Méfiez-vous également des fausses bonnes idées pour purifier l’air ambiant. C’est le cas des bougies, qui diffusent des particules fines cancérigènes, et des désodorisants, en spray ou à détecteur de mouvement. Les asthmatiques de votre entourage ont sans doute déjà remarqué la toxicité de se produit, qui contient lui aussi des particules fines et peut déclencher des crises allergiques comme des réactions graves respiratoires.

Il faut préférer un diffuseur d’huiles essentielles et surtout la présence de plante d’intérieur pour une dépollution douce. Voici cinq plantes à favoriser dans votre intérieur :

  • Le chlorophytum comosum
  • Le ficus benjamina
  • Le spathiphyllum
  • L’aglaonema commutatum
  • Les palmiers (chamaedorea elegans, howea forsteriana, phoenix roebelenii)

Concernant les huiles essentielles, attention à bien vous renseigner au préalable. Certaines huiles sont déconseillées et d’autres, bien que « bonne » à notre santé, peuvent déclencher des crises allergiques chez les personnes sensibles si elles sont diffusées en trop grande quantité. Une bonne idée, mais à utiliser avec parcimonie donc.

Auteur : Barbara

Articles recommandés

Leave a Comment