Pourquoi traiter le bois contre les moisissures ?

Le bois est un matériau noble reconnu pour ses qualités esthétiques et sa longévité. Afin de préserver son intégrité, il est nécessaire de le traiter et de l’entretenir régulièrement. À titre préventif ou curatif, cela concerne autant le bois extérieur que les menuiseries intérieures. Pourquoi est-il indispensable de bien entretenir son bois ?

Les facteurs de risque liés au manque d’entretien du bois

Quel que soit son environnement, la nature poreuse du bois est particulièrement sensible à l’humidité. Une exposition constante ou provisoire risque d’en amoindrir ses qualités. Ce facteur de risque peut s’ajouter à l’apparition d’insectes xylophages. Une protection pour mur humide est indispensable pour éviter la prolifération de moisissures et de champignons. Elle peut également s’appliquer en complément d’un produit anti-termite ou d’un fongicide. Au niveau des encadrements et des ouvertures, l’isolation de la maison est susceptible de s’altérer.

Quelles conséquences pour les structures et le mobilier en bois ?

Si aucune intervention n’est réalisée pour contenir le problème, le bois pourrit. À partir d’un certain stade de dégradation, son remplacement est inévitable. De plus, les champignons se propagent rapidement à l’ensemble d’une demeure. Les coûts générés sont donc plus importants qu’un simple traitement pour moisissure du bois. Certains produits offrent une action complémentaire pour préserver le bois de ce type d’agression et de la présence d’insectes. Des solutions pour se prémunir de l’humidité peuvent également être associées à un traitement contre les rayons UV.

Les moisissures, un impact direct sur la santé des occupants

L’apparition de moisissures génère aussi des problèmes de santé chez les résidents. Des problèmes respiratoires, des crises d’asthme, ainsi que des réactions allergiques, sont susceptibles de se manifester. Les personnes âgées et les enfants y sont particulièrement exposés. D’autres symptômes sont également observables, comme les éruptions cutanées, les irritations de la gorge et des yeux. Une diminution générale des aptitudes physiques, des troubles de la concentration et de l’humeur concernent les cas les plus préoccupants.

Auteur : Barbara

Articles recommandés

Leave a Comment