Allergies : que faire chez un nourrisson à risque ?

Allergies bébé à risque
Allergies bébé à risque
Allergies - bébé à risque
Allergies – bébé à risque

Un certain nombre de mesures préventives peuvent être prises dès les premiers mois de vie du nourrisson !

Les enfants dont l’un des parents est allergique (et a fortiori les deux) ont nettement plus de risque de devenir allergiques. Un certain nombre de mesures préventives peuvent être prises dès les premiers mois de vie pour réduire le risque de devenir allergique chez un nourrisson. Voici quelques mesures indicatives, nous vous incitons à demander à votre pédiatre des conseils personnalisés.

Veiller à l’alimentation du nourrisson

Le but des mesures alimentaires est de ne pas exposer trop précocement l’enfant à des substances alimentaires auxquelles il risque de se sensibiliser. Il faut éviter l’introduction précoce des protéines du lait de vache ainsi que la diversification trop précoce (à partir de 3-4 mois) de l’alimentation du nourrisson.

Si possible il vaut mieux allaiter son enfant et lors du sevrage utiliser des laits hypoallergéniques (à base d’hydrolysats de caséine, lactosérum …). Il faut alors introduire très progressivement (à partir de 5-6 mois) les aliments solides dans l’alimentation du nourrisson. Evitez les aliments comme oeufs, poisson, etc… trop tôt !

Et enfin il faut prendre toutes les précautions en gérant son environnement…

Le but des mesures environnementales étant de réduire les allergènes domestiques dans l’environnement de l’enfant. Au mieux, il faudra assainir la maison plusieurs mois à l’avance avant la naissance car tapis, moquettes et matelas jouent le rôle de “réservoir” à allergènes.

Ce qu’il vous faut surtout éviter !

  • Les animaux domestiques, sinon lui interdire l’accès à la chambre du nourrisson et veiller à l’hygiène (le brosser et le laver régulièrement) .
  • Les “nids à poussière” : coussins, peluches, double-rideaux, tapis, moquettes
  • L’exposition à la fumée de tabac, votre maison doit être saine, très aérée, pas trop chauffée, non humide, régulièrement nettoyée et aspirée .
  • Les sommiers classiques à ressorts, les matelas en laine, les oreillers et couettes en plumes et duvets doivent être lavés régulièrement et peuvent être recouverts d’une housse anti-acariens.

Auteur : Barbara

Articles recommandés

Leave a Comment